SEPTEMBRE 2018: RETRAITE DES PLUIES DANS NOTRE SANGHA

La retraite de la saison des pluies est une période de 90 jours pendant laquelle les monastiques arrêtent de voyager et se consacrent à approfondir leur pratique. C’est une retraite datant du temps de Bouddha et pratiquée par de nombreuses traditions bouddhistes.

 

L’énergie de pratique collective générée par les moines et moniales est une belle occasion pour nous, la communauté laïque, de renforcer nos racines spirituelles. Pour ceux qui le souhaitent, il est proposé de rentrer dans ce courant et de s’engager dans cette retraite. Dans le message d’annonce du village des pruniers il est demandé à ceux qui veulent se joindre à la retraite d’aller dans le sens de l’harmonie, de la communication ouverte et de la réconciliation face aux défis interpersonnels qui peuvent surgir.

 

S’il n’est pas possible de rejoindre physiquement les monastiques au village des pruniers pour cette période, nous pouvons nous engager individuellement et nous soutenir mutuellement au sein de la sangha. Traditionnellement, la Maison de l’Inspir envoie régulièrement des messages de soutien aux pratiquants engagés dans la retraite. Elle propose également des thématiques et des messages de réflexion qui jalonnent les 90 jours.

Cette retraite, parfois appelée « retraite chez soi, retraite en soi », peut être considérée comme une période d’introspection pendant laquelle nous pouvons revenir à nous-mêmes, nous interroger sur notre pratique et mieux l’intégrer dans notre vie quotidienne.  C’est un moment d’accalmie, de recul par rapport au tourbillon de la vie, de simplification de nos habitudes. Il est notamment demandé « d’observer les frontières de la retraite » afin de renforcer l’énergie de pratique collective. De quelles frontières s’agit-il ? Des exemples sont donnés, mais peut être le mieux est de les trouver par nous-mêmes. Loin d’être une période silencieuse, la communication, les partages et le « vivre joyeusement ensemble » gardent toute leur place.

 

Au sein de notre sangha, nous voulons permettre à ceux qui le souhaitent de s’engager dans les meilleures conditions tout au long des 90 jours. L’approfondissement de la pratique individuelle sera supporté  mutuellement par une série de réunions de soutien. Ces réunions auront lieu les premiers et troisièmes mercredis du mois.¹ Nous pourrons marquer notre engagement à cette retraite par de petits rituels, partager nos joies, nos difficultés, nous soutenir mutuellement. Davantage que de la théorie,  de la pratique, au cours de laquelle nous apprendrons à développer notre compréhension et renforceront nos liens.

 

Ceux qui peuvent venir sont les bienvenus, ceux qui ne le peuvent mais qui souhaitent participer à distance sont invités à se manifester, nous mettrons en place un système de parrainage qui leur permettra d’être intégré au cheminement de la retraite via un retraitant. De toute façon, engagé ou non, les bénéfices de la retraite profiteront à tout le monde, à  la sangha comme à notre entourage.

 

Olivier, pour la Sangha des Pommiers

Illustr. et corr. Peppino

NDR: ¹ 19 sept, 3, 17 oct, 7, 21, nov, 5 déc. à 19h30.  Exceptionnellement, vendredi 14, (20h) ouverture de la retraite des pluies.  Mercredi 12 déc, clôture de la retraite des pluies en Sangha nomade

Les commentaires sont clos.

  • Comme vous le savez les inscriptions pour nos différentes grandes retraites sont pleines très vite. L’ouverture des inscriptions pour la retraite francophone aura lieu le 5 décembre, alors marquez cette date dans vos agendas et inscrivez-vous dès ce jour-là pour réserver une place si vous souhaitez venir.
    Pour la retraite d’été les inscriptions seront ouvertes à partir du 16 mars 2019.