Troisième entraînement

Conscients de la souffrance provoquée quand nous imposons nos opinions à autrui, nous sommes déterminés à ne forcer personne, y compris nos enfants, à penser comme nous, que ce soit en ayant recours à l’autorité, à la menace, à l’argent, à la propagande ou à l’endoctrinement.

Nous respecterons le droit d’autrui à être différent, à avoir ses propres croyances et à prendre des décisions. Nous aiderons néanmoins les autres à renoncer au fanatisme et à l’esprit borné par un dialogue compatissant.

Les commentaires sont clos.